Fodé Camara soutiendra sa thèse "Systèmes criminels et systèmes sociaux en Afrique de l'ouest, entre contingence et complexité.Le cas de la Guinée" dirigée par Wanda Capeller-Arnaud (GRSG)
15 décembre 2016
à 9h00
Anciennes Facultés
Salle Maurice Hauriou

Intitulé de la thèse : Systèmes criminels et systèmes sociaux en Afrique de l'ouest, entre contingence et complexité.Le cas de la Guinée.
Fodé Camara soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulé "Systèmes criminels et systèmes sociaux en Afrique de l'ouest, entre contingence et complexité.Le cas de la Guinée".

Appréhender le phénomène criminel, de sa mise en œuvre à sa perpétuation à travers les dispositifs et instruments de son contrôle, depuis les politiques pénales internationales jusqu’aux politiques pénales nationales en passant par les politiques pénales régionales, tel est l’objet de cette recherche réalisée en Afrique de l’ouest sur le terrain Guinéen. Les Etats Africains au sortir à leur indépendance, sont immédiatement confrontés au problème de la complexité de leurs systèmes sociaux. Complexité qui trouve son origine dans les couplages structurels créés à l’époque coloniale entre les systèmes traditionnels et le système colonial. Les interactions inter-systémiques s’en trouveront fortement affectées, au point où elles sont marquées par une forte contingence. C’est-à-dire un monde dans lequel on exclut simultanément la nécessité et l’impossibilité. L’auto-observation et l’auto-description des systèmes sociaux Africains se feront avec une sélectivité encore plus contingente que dans les systèmes sociaux classiques. La globalisation accroîtra ce phénomène et finira par mettre l’Afrique à genou, ouvrant des brèches béantes dans ses systèmes politiques et juridiques permettant ainsi aux systèmes criminels de s’y engouffrer avec l’assurance de s’y maintenir durablement.
 
Composition du jury :

Partager cette actualité
Twitter Facebook Google + Pinterest