Khanuengnit Sae-Heng soutiendra sa thèse "Le fonctionnement du régime parlementaire en Thaïlande" dirigée par Jean-Marie Crouzatier (IMH)
20 janvier 2016
à 10h00
Arsenal
Salle des Thèses

Intitulé de la thèse : Le fonctionnement du régime parlementaire en Thaïlande.
Khanuengnit Sae-Heng soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulé "Le fonctionnement du régime parlementaire en Thaïlande".

La démocratie parlementaire est instaurée en Thaïlande depuis 1932. Durant les 83 ans d’application du régime parlementaire, la Thaïlande a connu au moins deux problèmes principaux. Au début de l’application, elle a fait face à une instabilité ministérielle, la durée moyenne d’un gouvernement étant d’un an et deux mois, et seulement de six mois pour les gouvernements issus de l’élection législative. Ensuite, récemment, elle a expérimenté le parlementarisme majoritaire dans lequel les pouvoirs sont concentrés entre les mains du Gouvernement et le Parlement n’est plus le contre-pouvoir réel du Gouvernement. Durant cette période, le parlementarisme s’est orienté vers le despotisme, le cabinet exerçant arbitrairement les pouvoirs exécutif et législatif. Cette recherche vise donc à étudier les facteurs provoquant les dysfonctionnements du régime parlementaire en Thaïlande, en particulier la confusion des pouvoirs au profit du Gouvernement qui est le problème actuel du parlementarisme thaïlandais.
Les réponses à cette question sont apportées par l’étude des rapports entre Parlement et Gouvernement dans le système constitutionnel thaïlandais et de l’influence des partis politiques sur le régime parlementaire.
 
Composition du jury :

Partager cette actualité
Twitter Facebook Google + Pinterest