Marine Boutonnet soutiendra sa thèse "Le consensualisme dans la rupture du contrat de travail à durée indéterminée" dirigée par Albert Arseguel (CDA)
12 décembre 2016
à 15h00
Manufacture des Tabacs
Salle MI 107

Intitulé de la thèse : Le consensualisme dans la rupture du contrat de travail à durée indéterminée.

Marine Boutonnet soutiendra publiquement ses travaux de thèse intitulés "Le consensualisme dans la rupture du contrat de travail à durée indéterminée". 
 

Le droit de la rupture doit réaliser un périlleux équilibre entre la sauvegarde de l'emploi du salarié et le besoin de flexibilité des entreprises lié à la préservation de leur compétitivité. Dans cette quête, les lois françaises constituent une protection juridique exemplaire s'agissant des salariés ayant déjà un emploi mais un frein pour les travailleurs désireux d'intégrer le marché de l'emploi. Pour sortir de l'impasse, il est nécessaire d'insérer une dose de droit commun dans une équation jugée trop rigide. S'inscrivant dans la tendance européenne de flexisécurité, l'introduction d'une voie négociée individuelle est une solution contrastée en raison des faibles résultats des politiques de sécurisation des parcours professionnels dans une période où le taux de chômage atteint des records. Dès lors le législateur a mis en place de nouveaux dispositifs collectifs négociés afin de prévenir la rupture du contrat de travail mais au prix de concessions salariales ainsi que d'un bouleversement des principes juridiques inédit dans cette matière.

 

Composition du jury :


Partager cette actualité
Twitter Facebook Google + Pinterest