Vous êtes ici : Accueil > Candidature > Conditions d'accès

Conditions d'accès

L'École Doctorale Droit et Science Politique assure l'accueil et le suivi administratif des doctorants jusqu'à leur soutenance. Elle assure tout particulièrement la gestion des procédures d'inscriptions en première année, des procédures de réinscriptions et de soutenances de thèse (Arrêté du 25 mai 2016 relatif à la formation doctorale - version consolidée au 31 janvier 2017).
 
Après avoir obtenu un diplôme de troisième cycle, typiquement un Master 2, délivré avec mention et une note de mémoire de recherche égale ou supérieur à 14/20, l'étudiant constitue son dossier de candidature en 1ère année de doctorat.

Pour les étudiants titulaires d'un Master 2 obtenu avec mention mais avec une note de mémoire de recherche inférieur à 14/20, d'un Master 2 obtenu avec un rapport de stage, d'un Master 2 sans mention, ou d'un autre diplôme de troisième cycle, la procédure du Complément d'Études est la règle.

Pour les étudiants titulaires d'un diplôme étranger, leur candidature sera soumise au Conseil de l'École Doctorale.

Le financement de votre thèse est un élément important, dont vous devez tenir compte.

Cotutelle et codirection de thèse :

 
La cotutelle de thèse est un dispositif qui permet au doctorant d'effectuer ses travaux de recherche dans deux pays selon les modalités établies par une convention. Les deux universités reconnaissent la validité du diplôme soutenu. Toutes les demandes de cotutelle de thèse doivent être formulées au cours (ou en amont) de la 1ère année de thèse du candidat.

La codirection de thèse est une alternative plus souple que la cotutelle de thèse, qui permet une collaboration scientifique entre l’UT1 et un autre établissement, qu’il soit français ou étranger. Dans le cas d’une codirection interne à UT1, il n’est pas nécessaire de réaliser un dossier de codirection. Dans le cas où le directeur et le codirecteur n’appartiennent pas au même Centre de recherche, le doctorant ne peut être rattaché qu’à un seul Centre de recherche, celui de son directeur principal. Dans le cas d'une codirection entre deux établissement, le doctorant effectue son travail sous le contrôle d’un directeur de thèse dans chacun des deux établissements concernés. Une codirection de thèse implique que l’étudiant soit inscrit dans une seule université, et qu’un seul diplôme de docteur ne soit remis (celui de l’université d’inscription du doctorant).


Partager cette page
Twitter Facebook Pinterest

Remarque

La langue de rédaction de la thèse est le français. Cependant des exceptions peuvent être justifiées notamment dans le cadre d'une cotutelle.

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies