"Le principe de reconnaissance mutuelle des décisions répressives dans l'Union Européenne. Contribution à l'étude d'un modèle de libre circulation des décisions de justice." de GUILLEMINE TAUPIAC
le 26 novembre 2010
GUILLEMINE TAUPIAC
Directeur de Recherche : Bertrand de LAMY
Sujet : Le principe de reconnaissance mutuelle des décisions répressives dans l'Union Européenne. Contribution à l'étude d'un modèle de libre circulation des décisions de justice.
Le 26 novembre 2010
Partager cette page
Twitter Facebook Google + Pinterest

En appuyant sur le bouton "j'accepte" vous nous autorisez à déposer des cookies afin de mesurer l'audience de notre site. Ces données sont à notre seul usage et ne sont pas communiquées.
Consultez notre politique relative aux cookies